Vous souhaitez lancer votre activité de coaching scolaire et entamer une carrière dans ce domaine ?

Bonne idée : ce métier est de plus en plus apprécié et répandu grâce à l’accompagnement et l’aide qu’il offre aux étudiants.

Même si vous disposez des qualités nécessaires pour devenir coach scolaire (ouverture d’esprit, écoute, patience, rigueur…), sachez qu’un tel projet entrepreneurial demande préparation et réflexion.

En effet, entamer une nouvelle activité ne s’improvise pas et pour bien vous lancer et garantir votre réussite dans le métier, vous devez suivre certaines étapes.

Je détaille ici, pour vous, les 9 étapes à suivre pour le lancement de votre activité de coaching scolaire.

1. Suivre une formation de coaching scolaire

Pour exercer en tant que coach scolaire, vous devez justifier de certaines compétences spécifiques.

Même si le métier de coach est accessible sans diplôme, vous devez impérativement vous former au coaching. Non seulement pour exercer de manière professionnelle auprès des jeunes, mais aussi pour asseoir votre crédibilité auprès des parents qui ne veulent qu’une chose : choisir le bon coach scolaire pour leur enfant.

Grâce à une formation de qualité, vous pouvez acquérir les compétences indispensables du coach scolaire. Cette distinction vous gratifie d’une certaine posture qui favorise la confiance des personnes que vous allez prospecter ultérieurement 🤝

Vous ne devez donc pas négliger le choix de votre structure de formation. Faites confiance à des experts du domaine qui peuvent aussi vous aider à intégrer facilement le monde professionnel, comme notre formation Devenir Coach Scolaire !

Cette formation vous permet d’acquérir, outre l’apprentissage des techniques de coaching scolaire, certaines compétences annexes :

  • comptabilité,
  • gestion de la clientèle,
  • fiscalité,
  • etc.

Même si vous pouvez déléguer ces métiers, il est important de comprendre leurs fonctionnements pour se prémunir des imprévus et des arnaques lorsque vous lancez votre activité de coaching scolaire.

2. Faire le point sur sa situation actuelle et son business plan avant de lancer son activité de coaching scolaire

Faire le point sur votre situation actuelle signifie que vous allez devoir prendre en compte aussi bien votre situation personnelle que votre future situation professionnelle.

Mettre le doigt sur votre situation personnelle vous permet de connaître votre point de départ et d’éclaircir vos besoins et vos attentes afin d’entamer une nouvelle carrière de coach scolaire.

Répondez dans un premier temps à des questions comme :

  • Êtes-vous salariés ?
  • Sans emploi ?
  • Indépendants ?

Vous pouvez ensuite vous poser la question de la temporalité : depuis combien de temps êtes-vous dans cette situation ?

C’est un élément qui peut s’avérer important pour bénéficier de certains avantages.

En effet, si vous êtes salariés, par exemple, sachez que ce statut vous ouvre droit à un congé pour création d’entreprise (sous certaines conditions d’ancienneté).

Enfin, il est temps pour vous de réaliser un business plan. Même si cette étape peut vous paraître abstraite, elle est indispensable ☝️

Le business plan est un outil incontournable qui vous permet de structurer avec précision votre projet de coaching scolaire et de vous faire une idée précise :

  • de ce que vous voulez créer,
  • de là où vous souhaitez aller.

Ainsi, notez tout ce qui pourra être important pour votre business plan :

  • Avez-vous prévu de travailler seuls ?
  • Souhaitez-vous travailler avec d’autres collaborateurs ?
  • Quels types de revenus envisagez-vous d’obtenir ?
  • Quels capitaux pouvez-vous investir ?
  • Où se déroulera votre activité de coaching scolaire ?

Évidemment, ces questions types ne sont que des exemples. Les questions à vous poser dépendent de votre choix de carrière de coach scolaire : indépendants, salariés d’un cabinet de coaching ? En activité complémentaire ou principale ?

3. Développer son expérience de coach scolaire

S’offrir une bonne formation n’est pas suffisant pour bien se lancer dans le coaching scolaire. Vous devez aussi étoffer les nouvelles connaissances que vous avez acquises.

Comment faire cela ?

En mettant en pratique la théorie.

Pour développer vos compétences, pensez à effectuer des stages pratiques de coaching.

Une autre façon très ingénieuse d’accumuler de l’expérience consiste à accompagner bénévolement les apprenants. C’est d’ailleurs une bonne idée pour bien commencer votre carrière et rapidement vous distinguer grâce à des témoignages clients.

Aussi, sachez que les techniques et approches de coaching s’améliorent au fil du temps. Par conséquent, vous ne devez pas uniquement vous focaliser sur votre formation et vos expériences.

Ayez le réflexe de vous améliorer continuellement 💪

Bref, peaufinez vos techniques et mettez à jour vos connaissances si vous voulez devenir incontournable dans le domaine du coaching scolaire.

4. Choisir son statut professionnel pour lancer son activité de coaching scolaire

Une fois que vous avez construit votre business plan, le lancement de votre activité de coaching scolaire est beaucoup plus clair et précis dans votre esprit.

Vient alors le moment de prendre une décision quant à votre statut professionnel et votre structure juridique. D’ailleurs, c’est généralement l’une des étapes qui vous pose le plus problème et qui retarde considérablement le lancement de votre activité 😬

Ici, le maître-mot est l’information. En effet, vous devez vous renseigner sur les avantages et les inconvénients de chaque statut puis peser le pour et le contre en fonction de votre situation.

Ne cherchez pas à être sûrs à 100% de votre choix, car seul le passage à l’action vous dira si vous avez bien choisi !

De plus, rien n’est définitif : vous pouvez choisir de commencer en tant que micro-entrepreneur, puis passer sur une SASU, ou encore faire l’inverse.

Notez qu’il existe diverses formes et statuts pour entamer une carrière en tant que coach scolaire : vous pouvez intégrer un cabinet, exercer en indépendant ou même commencer à temps partiel en conservant votre métier initial.

5. Se faire coacher soi-même pour réussir le lancement de son activité de coach

Vous vous demandez certainement s’il est vraiment utile d’investir dans une formation de coaching personnel. La réponse est simple : c’est le meilleur moyen de vous préparer pour les prochains défis que vous aurez à relever en tant que coach scolaire !

En effet, pour réussir vos accompagnements, vous devez effectuer un travail sur vous-mêmes. Vous avez donc besoin de l’aide d’un autre coach.

La mission de ce dernier est de vous amener à mieux vous connaître. Ainsi, vous serez capables de cultiver les bonnes habitudes à avoir lors de vos futures séances de coaching.

Le coach personnel vous est également d’une grande aide si vous n’avez pas encore une totale maîtrise de vos émotions.

Vous faire coacher vous permet de faire progresser plus vite votre activité de coaching scolaire. Cela fera de vous de meilleures personnes et des coachs scolaires plus compétents. Vos accompagnements seront plus qualitatifs 🚀

Par ailleurs, avoir à vos côtés un coach qui vous suit vous aide à mieux affronter les blocages psychologiques que vous rencontrez.

Voici quelques problématiques auxquelles les coachs sont souvent sujets :

  • le syndrome de l’imposteur,
  • le biais de confirmation,
  • la déconnexion avec le monde (avoir une vision biaisée de la réalité),
  • etc.

Faites-vous donc assister par un coach qualifié pour affronter sereinement ces problèmes qui peuvent être handicapants s’ils sont négligés !

6. Lancer son activité de coach scolaire !

Après avoir suivi une formation, fait le point sur votre situation, établi votre business plan, développé votre expérience et choisi votre statut juridique, il ne vous reste plus qu’à lancer votre activité de coaching scolaire !

Il est maintenant temps de réaliser tout ce que vous avez pu lister dans votre business plan comme, par exemple :

  • entamer les démarches administratives,
  • trouver une banque,
  • choisir l’endroit où se dérouleront vos activités de coaching scolaire,
  • etc.

Et surtout, n’oubliez pas un élément important lors de cette étape cruciale : félicitez-vous, vous venez de vous lancer en tant que coach scolaire ! Une nouvelle aventure vous attend à présent !

Mais ne croyez pas pour autant que ça s’arrête là 😅

Une fois ces formalités achevées, pour donner un caractère plus professionnel à votre activité, pensez à commander vos cartes de visite. Vous pouvez aussi réaliser un tampon, ouvrir une ligne téléphonique professionnelle et contracter une assurance.

Cette liste de tâches à exécuter n’est certes pas exhaustive, mais elle est suffisante pour que vous lanciez votre activité sans être confrontés à de lourds imprévus.

7. Développer son réseau professionnel

Vous venez de lancer votre activité de coaching scolaire. Bravo !

Même si vous avez déjà travaillé avec certaines personnes, votre notoriété est encore insuffisante.

Désormais déclarés, vous pouvez aller à la rencontre d’autres coachs scolaires. Soyez à l’affût des événements où les coachs, y compris ceux qui n’appartiennent pas à votre domaine, sont conviés.

Lors de ces rendez-vous, vous aurez l’occasion d’échanger avec plusieurs coachs professionnels. Ces derniers peuvent alors partager avec vous leurs expériences et vous aider à avoir vos premiers contrats payants. S’ils découvrent en vous la perle rare, vos discussions ont de fortes chances d’être le début d’une longue collaboration !

En plus des éventuelles opportunités dont vous pouvez profiter, ces rencontres vous permettent de garnir votre carnet d’adresses 😊

Ce n’est pas uniquement lors des événements que vous pouvez faire la connaissance d’autres coachs. Voici d’autres façons d’aller à leur rencontre :

  • visiter les écoles de coaching,
  • utiliser les réseaux sociaux (notamment LinkedIn),
  • se constituer un réseau auprès des consultants, des DRH, des managers, des experts reconnus dans leur domaine d’activité…

8. Se différencier de la concurrence

Des coachs scolaires, on en rencontre presque partout…

En tant que débutants, vous n’avez pas les mêmes chances de réussite qu’un coach scolaire expérimenté.

Si vous proposez les mêmes services que vos concurrents qui ont déjà une certaine notoriété, vos chances d’obtenir des demandes sont très minces 😕

La seule façon de non seulement subsister, mais aussi de vivre du coaching scolaire est de vous différencier.

Qu’apportez-vous de nouveau ? Qu’est-ce qui fait de vous la personne idéale à contacter pour le suivi scolaire d’un apprenant ? 🤔

Voilà 2 questions fondamentales que vous devez vous poser.

En mettant à profit vos connaissances et votre expérience personnelle, vous pouvez proposer une offre nouvelle qui vous distingue des autres.

Autre choix possible : vous focaliser sur une problématique particulière pour vous démarquer des autres coachs.

Enfin, une autre façon de vous différencier est de miser sur votre personal branding. Réfléchissez donc plus profondément sur les valeurs, l’image et les émotions que vous souhaitez véhiculer. Ce sont des éléments que vous pouvez mettre en avant dans votre offre afin d’attirer la faveur de vos prospects.

9. Booster sa visibilité en renforçant sa présence en ligne

Un coach scolaire qui veut jouir d’une bonne carrière se doit d’être un minimum proactif sur les réseaux sociaux professionnels.

LinkedIn est le plus efficace en la matière : votre présence sur cette plateforme est d’une importance capitale.

Mais que faire pour booster votre visibilité sur ce réseau social ?

  • Rédigez régulièrement des articles sur les sujets relatifs au coaching scolaire.
  • Lancez des discussions sur les actualités concernant votre secteur d’activité.
  • Racontez des anecdotes au sujet de votre activité de coach scolaire via des publications.

LinkedIn n’est cependant pas le seul canal exploitable pour booster votre visibilité en ligne. Vous pouvez également créer un blog dédié à votre activité ou recourir au service des médias spécialisés qui ciblent le même public que vous.

Que retenir des 9 étapes à suivre pour lancer son activité de coaching scolaire ?

Vous avez à cœur de réussir le lancement de votre activité de coaching scolaire. C’est tout à votre honneur 🙌

La clé pour atteindre votre objectif réside dans le suivi d’un processus rigoureux qui débute par le suivi d’une formation de qualité en coaching scolaire.

Vous devez ensuite peaufiner vos compétences, acquérir de l’expérience, vous préparer, vous lancer et mettre en lumière vos activités.

Envie de vous former au coaching scolaire avant de lancer votre activité ? Découvrez, dans notre formation offerte, les 7 clés pratiques du coaching scolaire. Une première étape vers la réussite, tout simplement 😉


Laisser un commentaire