formation en ligne pour  devenir coach scolaire
 

Dans la catégorie de l’aide et de l’accompagnement des étudiants , le coaching scolaire est devenu une pratique populaire depuis une dizaine d’années en Belgique et en France.

Principalement en raison de son apparition récente, il n’y a pas de diplôme strictement nécessaire avant de pratiquer cette majeure. Des organismes de formation proposent toutefois de pouvoir en fin de formation, obtenir un diplôme qui donnera le privilège d’avoir une certification. Mais est-ce un gage de qualité dans le travail au quotidien? Pas du tout…

Comme dans beaucoup de domaines en lien avec la relation d’aide, c’est l’expérience et la pratique de terrain qui modéliseront principalement le savoir-faire du coach.

Mais pour beaucoup de monde, disposer du papier (qui n’a pas de réelle valeur officielle) est à la fois rassurant et permet de se lancer dans l’aventure sans connaître ce phénomène en psychologie que l’on nomme le syndrome de l’imposteur. Attention toutefois à ne pas tomber dans une forme de procrastination intelligente et se former sur la longue durée repoussant ainsi, le moment de passer à l’action.

Cependant, pour être un expert du domaine, il est impératif de suivre une formation appropriée afin de disposer des bons outils pour débuter dans l’accompagnement des jeunes.

La formation est un point de départ, pas d’arrivée…

Découvrez tout sur “comment se former” pour devenir un coach scolaire.  

Coaching scolaire ?  KEZAKO?

Le  coach scolaire est un terme de plus en plus souvent utilisé. Il fait  référence à une stratégie reconnue par la communauté enseignante, et son objectif est de promouvoir le processus d’apprentissage par des méthodes de travail plus adaptées pour améliorer la confiance en soi et l’autonomie des élèves. Le coach scolaire est chargé de soutenir l’orientation et l’avenir professionnel des enfants et des jeunes. 

Le métier de coach scolaire est, la plupart du temps, orienté vers des situations spécifiques ou à des moments précis: l’apparition de difficultés telles qu’une perte de motivation, de confiance en soi, mais aussi une baisse de résultats, un sentiment de pression, …

Le coaching scolaire regroupe plusieurs axes de travail, mais fort heureusement, généralement chaque coach a sa spécificité. Être expert de tout n’est tout simplement pas possible.

Faire tout à la fois pour tout le monde est généralement une façon de dire que l’on n’est expert de rien (ou presque).

Pourquoi devenir coach scolaire ? 

De nos jours, les jeunes ont besoin d’un accompagnement  personnalisé sur plusieurs plans : organisation, confiance en soi, perspectives de carrière, choix d’études. Cela leur permet de développer leur autonomie, leur esprit critique mais également de  maîtriser les échecs scolaires et les difficultés liées au choix des filières.  

C’est ainsi que le métier de coach scolaire prend tout son sens. Il doit permettre à l’enfant, à l’adolescent ou à l’élève de mieux se comprendre, et l’aider à trouver des solutions pour lui-même pour atteindre les objectifs personnels ou académiques qu’il s’est fixés.

Par conséquent, la responsabilité du coach scolaire n’est pas de résoudre les problèmes d’apprentissage (au sens de remédiation dans les différentes matières) rencontrés par les jeunes, mais de les accompagner  trouver leur clé pour pour gagner en confiance et avancer.  

Cependant, les coachs scolaires ne doivent pas être confondus avec les enseignants, qui à leur tour apportent un soutien scolaire. En effet, bien que l’objectif de réussite soit l’objectif commun des deux parties, les tâches accomplies par les entraîneurs scolaires sont différentes, mais souvent confondues. De notre point de vue, nous dirons qu’elles sont complémentaires !

Le coaching scolaire : lieu de rencontre entre les mondes de l’enseignement

Les coachs scolaires ne sont pas là pour faire du soutien ou de la remédiation scolaire mais simplement pour palier ce que l’école ne peut simplement pas faire par manque de temps ou de moyens.

En effet, courir après le temps est une expression familière chez les enseignants et ils vivent généralement au rythme du programme, des attentes de leur direction ou des autorités supérieures. Dans certains établissements, des moments privilégiés sont possibles avec les élèves les plus en difficulté et il n’est pas rare de voir des coachs intégrer l’espace d’apprentissage principal de l’élève.

Les coachs ont besoin de l’appui et du regard des enseignants sur les problématiques des enfants. L’enseignant est bien placé au même titre que les parents pour apporter des observations essentielles pour le suivi du jeune et l’orientation du coaching. Certainement plus que ce qu’on peut le penser, le coach scolaire travaille en étroite collaboration avec les enseignants.

Il est impératif par contre que chacun puisse connaître ses limites et son angle de travail afin de ne pas dévier vers un travail à double emploi, voire pire, de marcher sur les plates-bandes les uns des autres.

Quelles sont les missions d’un coach scolaire ? 

Le professionnel du coaching de l’école peut intervenir à plusieurs niveaux. Tout d’abord, il a pour mission d’aider les jeunes à mieux se fixer des objectifs, à faire jouer pleinement leurs talents, à se développer de manière autonome, à déterminer leurs propres avantages et à dépasser leurs limites.

Aussi, il va les guider dans le choix de la direction de l’enseignement et de la constitution de leur projet professionnel. Il a également son mot à dire dans le cadre de la préparation aux examens, concours, etc.  

Ensuite, il va évaluer les différentes difficultés rencontrées par les apprenants. Pour ce faire, il faut que le coach apprenne aux adolescents à mieux gérer leur stress, leurs complexes ou anxiété ; les aider à se motiver et à renforcer leur confiance en eux. 

Il est situé à l’épicentre de l’école et de la famille et doit réellement chercher à pouvoir mettre tout le monde d’accord pour une seule et unique raison: le bien-être, l’autonomie et la réussite du jeune.

Enfin, le coach aura pour mission d’aider les élèves à rédiger leur thèse ou mémoire, les guider afin de trouver un stage ou un emploi, les guider dans la gestion de leur temps et leurs priorités, les inciter et les aider à trouver la clé d’une meilleure organisation. Il doit surtout les accompagner à prendre conscience de leurs potentiels.

Nicolas Lehette


    1 Response to "Comment se former pour devenir coach scolaire?"

Laisser un commentaire