Comme il me plait de le dire, lors de chaque première séance de coaching scolaire, le cabinet du coach est une sorte de “laboratoire scientifique” dans lequel chaque jeune est invité à essayer, tester, se tromper, évaluer, … afin de découvrir les outils qui lui conviennent le mieux.

Le coaching n’étant, en effet, pas comparable à un livre de recettes toutes faites qu’il suffirait de suivre à la lettre pour y arriver – et encore si vous êtes un AS de la cuisine, ce qui n’est pas mon cas…

Les outils, utilisés dans le cadre de l’accompagnement des jeunes, concernent tant l’estime de soi -primordiale pour se développer harmonieusement dans toutes les sphères de la vie-, la méthodologie mais également la gestion de ses émotions et du stress. 

Devenir coach scolaire ne se fait pas du jour au lendemain! Cette profession à part entière demande de se former continuellement, d’être en recherche de nouveaux outils mais aussi de les tester sur soi avant de les proposer aux enfants/ados. 

Je ne nais pas coach scolaire, je le deviens au fur et à mesure de ma formation, ma pratique, de mes recherches, de mes essais/erreurs. Le coach n’est pas un magicien, mais un chef d’orchestre…

Alors, comment choisir les outils d’accompagnement pour le coaching scolaire? Quelles questions faut-il se poser?

En tant que coach scolaire, depuis maintenant plusieurs années, j’ai envie de vous partager ma manière de “recruter” et de valider (ou non) les outils que je propose…

Pour commencer, je vous rappelle que le coaching scolaire n’est pas une science exacte applicable à tous de la même manière, ce serait trop facile et ennuyeux! Enfin, c’est mon avis!

Étant une adepte de formations continues, je ne peux pas cacher que je me forme beaucoup, que je lis énormément et que j’enrichis mes séances de rencontres et d’expériences vécues avec d’autres praticiens (de domaines parfois bien différents du mien).

Pour que je valide un outil, il faut que je le teste en premier lieu sur moi… et pour cela je réponds aux questions suivantes:

  • A-t-il un intérêt pour une ou plusieurs des thématiques que j’aborde en séance? 
  • Me semble-t-il utile?
  • Est-il simple d’utilisation?
  • Est-il transférable et adaptable à la réalité de la vie (scolaire) du jeune auquel je vais le présenter?
  • Peut-il être facilement détournable et transformable pour que le jeune (et moi) puissions nous l’approprier?
  • Est-il ludique?
  • Est-il facile à transporter dans le cadre de mes formations?

Une fois que j’ai répondu à ces questions, je prends le temps de bien m’approprier l’outil. Je ne cache pas que je le teste aussi de temps en temps sur un ou plusieurs des trois enfants de la maison 😉 avant de l’utiliser en séance.

Et une fois l’outil validé?

Comme pour chaque outil validé, je propose et le jeune dispose… Mon rôle, en tant que coach scolaire, étant d’aider l’enfant/ado à se connaitre dans la vie de tous les jours mais aussi à se découvrir en tant qu’apprenant, je lui propose tel ou tel outil en fonction de ses besoins, ses envies, sa personnalité, ce qu’il apprécie… Le choix et l’utilisation de l’outil final revient au jeune. Cela lui permet de s’impliquer dans sa propre démarche de coaching en créant ses propres outils (pensés et réfléchis au préalable par le coach).

Bref, si vous vous lancez dans le coaching, prévoyez de l’espace pour stocker votre matériel, je vous aurai prévenus 🙂 et surtout, laissez parler votre créativité!

Audrey Papa

Notre formation pour devenir coach scolaire


    2 replies to "Comment choisir ses outils d’accompagnement en coaching scolaire?"

Laisser un commentaire