Pourquoi devriez-vous vous intéresser à Salvador Dali ? (même si vous avez horreur de la peinture)

Hello les membres de la liste privée. 

Savez-vous comment vous pouvez montrer à vos coachés comment être aussi créatif dans leur étude que Salvator Dali ?

WHAT ? Quel est le rapport entre Salvador Dali et l’étude ? 

Si vous avez quelques minutes devant vous, laissez-moi vous expliquer.

3,2,1 GO. 


Rappelez-vous lorsque vous étiez sur les bancs de l’école…

Vous est-il déjà arrivé d’avoir l’impression de n’avoir rien retenu à la suite d’un cours de math mais le lendemain après une bonne nuit de sommeil, Eureka l’information est connue ? 

Ou encore après une session d’étude assez désastreuse, vous décidez de faire une activité sportive et pendant celle-ci, la pièce tombe et vous avez enfin assimilé la matière ? 


N’est-ce pas étonnant? 

Mais il y a une raison derrière tout ça...

Et je me dois de vous l’expliquer avant de vous parler de peinture.

Pour vous illustrer le concept rapidos, tout cerveau comporte deux modes de fonctionnement. 

Le mode "concentration" que beaucoup de gens connaissent mais ont beaucoup de mal à utiliser (ahah) et le mode "diffus", assez inconnu du grand public, mais qui pourtant à son intérêt dans l’apprentissage. 

Herman Ebbinghaus, l’inventeur de la courbe de l’oubli a notamment voué une partie de sa vie à étudier l’impact du sommeil sur les apprentissages et d’autres scientifiques comme Jenkins & Dallenbach ont poursuivi le travail 40 ans après notre ami Herman. 


J’insiste souvent auprès de mes coachés sur l’importance du sommeil. 

Je leur dis qu'il vaut mieux une bonne nuit de sommeil avant un contrôle ou un examen qu’une nuit blanche. 

Vous voulez que je vous livre mon meilleur conseil pour apprendre ? 

Apprendre à dormir avant d’apprendre à étudier.

Une nuit blanche va nous rassurer et nous donner sans doute l’impression que la nuit a été profitable pour tout apprendre d’une traite.

Mais paff...

Une fois face au contrôle, c’est votre cerveau qui s’enraye et plus moyen de remettre la main sur ce que vous avez appris il y a encore quelques heures.


Dormir est un ami d’apprendre !

Dormir, c’est retenir.

Mais ok… juste dormir ne servira pas à grand chose.

 

C'est la combinaison entre étudier et dormir qui est bénéfique et pas simplement dormir et dormir .


Venons-en maintenant à notre ami Salvador.


Le peintre surréaliste Salvador Dali utilisait en particulier le mode diffus pour réaliser ses créations artistiques. 

Cet artiste avait pour habitude de s’endormir volontairement sur une chaise à bascule en tenant une clochette dans sa main. 

Lorsqu’il s’endormait et qu’il relâchait la clochette qui tombait par terre, il entrait à ce moment précis dans ce qu’il appelait : la pensée créative. 

Il arrivait à dormir sans dormir et c’est cet état diffus qui lui a permis, selon l’histoire, d’avoir autant d’inspiration et d’imagination pour peindre. 



Le mode concentré est celui de l’effort que l’on mobilise consciemment pour faire une tâche. 


Dès que nous devons faire un travail intellectuel, notre cerveau suit un chemin assez logique et tente d’associer des idées et de trouver les raisons évidentes de ce que l’on veut apprendre.  

On l’utilise donc volontairement pour apprendre et il est assez énergivore pour le cerveau.

Autrement dit, nous ne sommes pas capables d’être dans ce mode très longtemps et plusieurs auteurs sont assez d’accord pour dire que nous ne pouvons pas être concentrés plus de 50 minutes en continu et 5 heures sur une journée en moyenne. 


Le mode diffus est totalement inconscient. 


Ce qui revient à dire que nous n’avons pratiquement aucune maîtrise sur celui-ci et que nous ne pouvons pas le contrôler à souhait. Cela se fait naturellement lorsque nous ne pensons plus à la matière à étudier.

Une fois que le travail de concentration est terminé ou qu’il est mis sur pause, le cerveau n’est pas au repos et c’est même là qu’il travaille intensément.

Il va en réalité pouvoir associer des pensées plus floues et plus lointaines. Lorsque nous entrons dans le mode diffus, notre cerveau va créer un tas de nouvelles connexions et tenter de trouver des solutions pour répondre aux problèmes. 


Comment utiliser le mode concentré et diffus dans l’étude ?


Mode concentré:

• Réaliser un échauffement cognitif avant de travailler

• Ranger son espace de travail (ne disposer sur son bureau que de ce dont vous avez besoin pour l’étude)

• Couper toutes les sources de distraction lorsque vous travaillez

• En fin de séance de travail, utilisez la technique de la page blanche (renoter de tête les mots clés concernant ce que vous venez d’étudier)


Mode diffus:

• Faire de courtes pauses régulièrement dans votre étude 

• Lors de vos pauses, changez de pièce afin de distraire totalement votre esprit et laisser s’activer le mode diffus

• Faire des micros siestes de 20-25 minutes maximum. Au-delà, vous donnerez le signal à votre cerveau qu’il est dans une phase de sommeil intense et vous aurez l’impression d’être encore plus fatigué qu’avant la sieste. 

• Régulièrement, détacher son regard du cours et fixer un autre point dans votre pièce 

Je vous souhaite une excellente journée

Nicolas

Devenir Coach Scolaire par Nicolas Lehette - Tous droits réservés ⓒ 2021