Dans cet article, je tenterai de répondre à cette question que l’on me pose souvent quand je parle de formation en coaching scolaire.

D’emblée, je tiens à préciser qu’il s’agit d’une réponse personnelle issue de mon expérience professionnelle de formatrice en coaching scolaire.

Je ne viens pas du monde de l’éducation, puis-je devenir coach scolaire?

Il y a de cela quelques années, j’aurais répondu un grand NON! à cette question. Alors pourquoi changer d’avis aujourd’hui me demanderez-vous?

Pour la simple et bonne raison qu’il y a quelques années, je me lançais dans le coaching scolaire dans un cabinet pluridisciplinaire sans aucune formation de coach en poche. Mes seuls bagages étaient mes valises d’instit’ primaire, mon master en sciences de l’éducation et quelques formations en cours de carrière… 

Donc, dans ma vision de l’époque, il fallait absolument être un pro de l’éducation pour prétendre à ce titre de coach.

Ce n’est qu’un an après avoir commencé ce nouveau métier que j’ai commencé une formation en coaching scolaire et là encore, ma réponse à la question aurait été: “évidemment que OUI, il faut venir du monde scolaire pour se prétendre coach scolaire!!”

A ce moment-là en effet, j’avais un grand besoin de calmer mon syndrôme de l’imposteur (et je sais que je ne suis pas la seule) et de suivre une formation en coaching juste pour être certaine (mais l’est-on un jour) que ce que je proposais était bien! 

Durant cette formation, j’ai croisé une série de profils d’étudiants aussi divers que variés. Et je continuais à me dire que ces gens (non professionnels de l’éducation) n’avaient rien à faire dans une formation telle que celle-ci… Selon moi, il leur manquait des bases!

Si je n’avais pas évolué, j’aurais continué à me dire la même chose. 

Par chance, j’ai évolué et j’ai créé avec Nicolas Lehette une formation en coaching scolaire

Je ne vous cache pas que dès le départ, j’étais très réticente au fait d’accueillir des personnes ne venant pas du milieu scolaire. C’est d’ailleurs ce qui nous a permis à Nico et moi-même de proposer un programme de formation très complet permettant à ces non-enseignants de devenir de merveilleux coachs scolaires.

Vous comprendrez aisément qu’aujourd’hui, avec ma casquette de formatrice de coachs scolaires, ma réponse à quelque peu changé.

Ce n’est en effet pas parce que je ne viens pas du monde scolaire que je ne peux pas prétendre au titre de coach scolaire.

Selon moi, ce qui permet à tout un chacun de se lancer dans ce métier, c’est avant tout: un attrait pour l’humain, l’envie d’accompagner les jeunes, d’apprendre sur soi et sur les autres, un intérêt pour la pédagogie, l’envie de transmettre mais également de prendre le temps de se former et surtout de continuer à le faire une fois la formation de base terminée mais certainement pas de venir du monde de l’éducation!

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que Nico et moi formons de futurs coachs scolaires et nous avons vu de la part de tous nos étudiants, qu’ils soient profs ou non, la création de magnifiques projets de coaching…

Alors comme me disait sagement ma maman: “il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!”

Dès lors, si vous me reposez la question aujourd’hui, je vous dirais que vous n’avez pas besoin d’être un professionnel de l’éducation pour être un bon coach scolaire!

Les ressources :

La liste privée DCS

La newsletter papier DCS

Le programme DCS