Vous avez toujours été animé par le coaching scolaire et vous aimeriez entamer une carrière dans ce domaine ? Cette pratique récente a le vent en poupe ces derniers temps : elle devient de plus en plus appréciée et rependue grâce à l’accompagnement et l’aide qu’elle offre aux étudiants.

Alors, bien que vous disposiez des qualités nécessaires afin de devenir coach scolaire : ouvert d’esprit, à l’écoute, patient et rigoureux, sachez qu’un tel projet entrepreneurial demande préparation et réflexion. En effet entamer une nouvelle activité ne s’improvise pas, alors quelles sont les principales étapes à suivre afin de vous lancer dans cette nouvelle carrière ? Quelles sont les démarches indispensables pour bien démarrer son activité ? Découvrez ci-dessous les 4 étapes indispensables selon DCS pour commencer votre activité de coaching scolaire et garantir votre réussite.

SE FAIRE CONFIANCE ET SE FORMER

Le coaching scolaire est une activité qui semble accessible à tous, cependant bien différente du simple soutien scolaire, tout le monde ne peut pas s’improviser coach scolaire. Effectivement, se lancer dans le coaching nécessite de disposer de plusieurs qualités et compétences spécifiques, d’autant plus lorsque vous vous lancer dans le coaching scolaire et que votre activité s’adresse principalement à des jeunes de 12 à 25 ans.

Si vous aimez aider et accompagner, que vous êtes présent, à l’écoute, patient et que vous savez faire preuve d’improvisation et d’imagination, sachez que le métier de coach scolaire est fait pour vous. Ces compétences et qualités vous seront indispensables afin d’exceller dans votre nouvelle activité. Mais notez qu’il pourrait vous être utile d’acquérir d’autres connaissances annexes tels que des prérequis en comptabilité, en fiscalité, en droit ou encore en gestion clientèle. En effet, bien qu’il soit possible d’externaliser ces tâches, il reste primordial et important de pouvoir se prémunir des imprévus et de détenir une totale connaissance de vos droits et de votre situation.

De la même façon, bien que le métier de coach scolaire soit accessible sans diplôme ou formation particulière, il pourrait être intéressant de suivre une formation adaptée. Non obligatoire mais indispensable pour asseoir sa notoriété, une formation qualitative vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté. De plus, suivre une formation ne pourra qu’accroître votre crédibilité auprès de vos clients potentiels et augmenter la confiance de vos prospects. De surcroît, cette certification sera un atout considérable afin de faciliter votre intégration au monde professionnel.

Vous l’aurez compris, si vous disposez des qualités nécessaires et que vous avez confirmé votre savoir-faire et votre savoir-être par le biais d’une formation, vous avez toutes les clés en main pour entamer une carrière en tant que coach scolaire. Alors n’hésitez plus et faites-vous confiance, vous pouvez démarrer votre activité de coaching scolaire en tout sérénité !

FAIRE LE POINT SUR VOTRE SITUATION ACTUELLE

Faire le point sur votre situation actuelle signifie que vous allez devoir prendre en compte aussi bien votre situation personnelle que votre future situation professionnelle.

Mettre le doigt sur votre situation personnelle vous permettra de connaître votre point de départ et d’éclaircir vos besoins et vos attentes afin d’entamer une nouvelle carrière de coach scolaire. Alors répondez dans un premier temps aux questions du type :

  • Êtes-vous salarié ?
  • Êtes-vous sans emploi ?
  • Ou alors êtes-vous indépendant ?

Puis vous pourrez alors vous posez la question de la temporalité : depuis combien de temps êtes-vous dans cette situation ? C’est un élément qui pourrait s’avérer être important pour bénéficier de certains avantages. En effet, si par exemple vous êtes salarié, sachez que sous certaines conditions d’ancienneté, ce statut vous ouvre droit à un congé pour création d’entreprise.

Enfin, il sera temps pour vous de réaliser un business plan. Même si cette étape peut vous paraître abstraite, elle est pourtant bel et bien indispensable. Cet outil incontournable vous permettra de structurer avec précision votre projet et de vous faire une idée précise de ce que vous voulez créer et de là où vous souhaitez aller. Ainsi, notez tout ce qui pourra être important pour votre business plan :

  • Avez-vous prévu de travailler seul ? Souhaitez-vous travailler avec d’autres collaborateurs ?
  • Quels types de revenus envisagez-vous d’obtenir ?
  • Quels capitaux pouvez-vous investir ?
  • Où se déroulera votre activité de coaching scolaire ?

Bien évidemment, ces questions types ne sont données qu’à titre d’exemple et dépendront de votre choix de carrière de coach scolaire : indépendant, salarié d’un cabinet de coaching, en activité complémentaire ou principale ?

CHOISIR SON STATUT PROFESSIONNEL

Une fois que vous aurez répondu à l’ensemble de vos questions et après avoir effectué diverses recherches votre projet professionnel sera clair et précis. Viens alors le moment de faire un choix et de prendre une décision quant à votre statut professionnel et votre structure juridique. D’ailleurs, c’est généralement l’une des étapes qui pose le plus problème et qui vous retarde considérablement.

Ici, le maître-mot sera l’information. Effectivement, vous allez devoir vous renseigner sur les avantages et les inconvénients de chaque statut puis peser le pour et le contre en fonction de votre situation. Ne cherchez pas à être sûr à 100% de votre choix, car à priori, seul le passage à l’action l’avenir pourra vous le dire. De plus, rien n’est définitif, vous pouvez choisir de commencer en tant qu’autoentrepreneur puis passer sur une SASU ou alors faire l’inverse

Notez qu’il existe diverses formes et statuts pour entamer une carrière en tant que coach scolaire : vous pouvez intégrer un cabinet, exercer en indépendant ou même commencer à temps partiel en conservant votre métier initial.

LANCER VOTRE ACTIVITÉ

Enfin la dernière étape se dessine pour vous : après avoir suivi une formation, fait le point sur votre situation, établit votre business plan et choisi votre statut juridique il ne vous restera plus qu’à vous lancer. Il sera temps de réaliser tout ce que vous aurez pu lister dans votre business plan comme par exemple entamer les démarches administratives, trouver une banque, choisir l’endroit où se dérouleront vos activités de coaching scolaire…

Et surtout n’oubliez pas un élément important lors de cette dernière étape : félicitez-vous, vous venez de lancer votre activité de coaching scolaire ! Une nouvelle aventure vous attend !


Laisser un commentaire